vendredi 23 novembre 2018

Réveillon solidaire : Le Bon Cap cherche 2000 euros

Le Bon Cap est une association de solidarité bien connue à Lannion. Le 27 décembre, elle prépare une jolie fête de réveillon solidaire à Ker-Huel et elle a besoin du soutien de tous. 


"Il s'agit de fêter Noël sous un chapiteau : 150 personnes cuisinent et déjeunent ensemble, dans une ambiance pailletée, expliquent les organisateurs. C'est un événement à la fois ambitieux et convivial ! Le réveillon organisé par et pour les participants, de façon à mettre en avant nos valeurs d'entraide et de partage tout en favorisant la valorisation des personnes." Il est même prévu que les artistes de cirque des Galapiats et du P'tit Cirk  soient présents et enchaînent les prouesses tout au long de la fête, même pendant le repas !


Le projet est mené par une dizaine d'adhérents et trois salariés du groupe d'entraide mutuelle Le Bon Cap. L'équipe a monté un dossier de subvention de la Fondation de France, a sollicité la commune pour installer un chapiteau. 

Chacun peut faire que cette fête soit une réussite, en donnant un coup de main pour l'organisation, le montage (22 er 23 décembre) et le démontage (28 décembre) du chapiteau, mais aussi en soutenant financièrement le projet par un don au Réveillon étoilé du Bon Cap sur HelloAsso.

> Contact : Le Bon Cap, 02 96 46 17 64, 06 08 84 76 43 et leboncap@orange.fr

> Lire aussi 

Cap Magic, c'est bien plus qu'une boutique, Ouest-France, 4 novembre 2018

samedi 6 octobre 2018

Entre 160 et 200 personnes soutiennent l’Aquarius à Lannion

Entre 160 et 200 Trégorrois ont répondu à l’appel de SOS Méditerranée et de Médecins sans frontières à Lannion pour permettre à l’Aquarius de reprendre ses missions de sauvetage en mer dans les plus brefs délais. La « vague orange » qui déferle dans 67 villes de France s’est bigarrée de nombreux parapluies en raison de la pluie.

Le rassemblement était organisé par les Gens Heureux d’accueillir des réfugiés. Le collectif de soutien aux sans-papiers était présent tout comme Amnesty International pour relayer l’appel des ONG qui arment le bateau de sauvetage en direction des Etats européens à savoir :
-      prendre urgemment les mesures nécessaires pour permettre à l’Aquarius mener ses missions de sauvetage en mer
-      respecter l’obligation de porter assistance aux personnes en détresse en mer
-      établir un modèle de sauvetage en Méditerranée, conformément à leurs responsabilités étatiques.

« L’inaction des États est criminelle. Nous en appelons à sauver le devoir d'assistance. Nous ne doutons pas du sursaut citoyen", déclarait Sophie Beau, directrice générale de SOS Méditerranée, quelques heures plus tard à Marseille.

Les Gens Heureux avaient invité Edouard Courcelle à témoigner de son expérience de marin sauveteur à bord d’Aquarius. Sa présence a été l’occasion d’une discussion intéressante. Ce dialogue avec un témoin direct des missions de sauvetage d’Aquarius a permis aux participants de mieux comprendre le contexte dans lequel il évolue. L’appel d’Edouard Courcelle de doter le bord de l’Aquarius de livres illustrés ou non, en anglais, en arabe ou en français a été entendu. Edouard Courcelle a également publié son témoignage sur un blog de Mediapart.

Ces participants sont souvent engagés localement dans des collectifs ou des associations de soutien aux étrangers. Ils ont rappelé les possibilités locale d’action de soutien, notamment pour rejoindre l’association costarmoricaine Habitat et humanisme, la nouvelle antenne lannionnaise de Jamais sans toit et l’association Meskaj à Penvénan. Meskaj accueille 4 mineurs isolés et les aide dans leur intégration dans les Côtes d'Armor ; l’association propose une collecte sur HelloAsso. De son côté, le Collectif de soutien aux sans papiersdu Trégor donnera une représentation théâtrale le dimanche 18 novembre à Trégastel pour collecter des fonds.


+ d'infos : lesgensheureux.tregor@gmail.com

mardi 2 octobre 2018

Rassemblement de soutien au bateau de sauvetage Aquarius, le 6 octobre à Lannion

Les Gens Heureux d’accueillir des réfugiés se joignent à l’appel de SOS Méditerranée et de Médecins sans frontières (MSF) et se rassembleront en soutien au bateau de sauvetage Aquarius le 6 octobre, à 11h30, sur la place du Marc’hallah à Lannion. Un sauveteur volontaire de l’Aquarius sera présent et apportera son témoignage. Toutes les personnes sont invitées à participer avec un t-shirt orange, couleur des gilets de sauvetage et de l’Aquarius.

Depuis quelques mois, l’Aquarius, affrété par SOS Méditerranée et opéré en partenariat avec Médecins sans Frontières (MSF), est la cible de manœuvres politiques visant à criminaliser ses équipes et à mettre un terme à sa mission vitale de sauvetage. Les ports italiens se ferment. Les difficultés s’accumulent pour trouver un lieu sûr pour débarquer les rescapés. Gilbraltar et Panama radient le navire de leurs registres. Sans pavillon, l’Aquarius serait contraint de rester à quai. Mais sans navire de sauvetage civil en Méditerranée, les morts se multiplient. Autant de vies qui disparaissent en silence, tandis que les Etats européens ferment les yeux.

Avec SOS Méditerranée et de Médecins sans frontières, les Gens Heureux rappellent aux Etats d'Europe leurs responsabilités en Méditerranée : permettre à l’Aquarius de retourner en mer au plus vite pour sauver des vies, faire respecter le devoir d'assistance aux personnes en détresse en mer, organiserun véritable modèle de sauvetage en Méditerranée.

En savoir +
Evénement Facebook
Sur le site de SOS Méditerranée

lundi 4 juin 2018

Prochaine réunion du collectif des gens heureux : jeudi 7 juin à 18h30




Prochaine réunion du collectif des gens heureux : 

jeudi 7 juin, 18h30
 
au "Ty Cosy" à Lannion (rue Jean Savidan). 

Venez nombreux !

Le vide-grenier de Trégastel du 27 juin : une réussite !

Le collectif des gens heureux a tenu un stand au vide grenier de Trégastel dimanche 27 mai. Un moment sympathique et un succès financier : 400 euros dans la cagnotte.

Les volontaires pour installer et tenir le stand étaient nombreux-ses. Les donateurs d'objets furent aussi très généreux.
Merci à Claudine, Vanna, Françoise, Gina, Joelle, Elise, Laurence x 2, Anne- Marie, Jeanine et Moncef, Irma , Anne, Jacques, Malou, Morwenna pour les plants de tomates et tous ceux qui ont participé de près ou de loin.
 
Pourquoi continuer à récolter des sous ? Afin de poursuivre nos actions, si minimes soient-elles : aides diverses et ponctuelles aux réfugiés de notre région mais aussi parfois à Calais ou Paris.

L'argent récolté via les dons et grâce à l'expo des élèves de l'atelier Tostivint a déjà permis l'achat de 130 cartes Lycamobile et 10 téléphones basiques. Pouvoir correspondre est primordial quand on a n'a rien et qu'on vit à la rue. Si la loi Asile et Immigration est définitivement votée, toutes les démarches de demande d'asile se feront par téléphone/Internet.
Ont également été achetés des tickets de bus ou de métro, des Pass navigo, billets de train , blablacar : tous ces moyens de transport payés par la cagnotte pour éviter d'avoir des ennuis supplémentaires lorsque l'on doit se rendre à un entretien, ou se déplacer.
10 euros pour pouvoir faire une machine à laver parce qu'on est à l’hôtel, seule avec deux petits...
49 euros pour un timbre fiscal et je ne vous parle pas du prix à verser pour les titres de séjours (plusieurs centaines d'euros) !
80 euros pour pouvoir être mis à l'abri en urgence avec sa famille...

Et bien sûr, les traductions de documents.
Tout ceci est possible grâce à la cagnotte « réfugiés en détresse » sur le site des gens heureux

Abraham, Aboubacar , Fazal, Gentet, Hanibal, Ibrahim, Josy, Mekdes , Mossay, Amidou, Malik et tous les autres vous remercient ...

Merci et belle journée


L’image contient peut-être : une personne ou plus et chaussures